regarder 621 films en streaming.

Film La Forme de l’eau En Streaming

0
( Haute Qualité )

Modeste employée d’un laboratoire gouvernemental ultra-secret, Elisa mène une existence morne et solitaire, d’autant plus isolée qu’elle est muette. Sa vie bascule à jamais lorsqu’elle et sa collègue Zelda découvrent une expérience encore plus secrète que les autres…

« La Forme de l’eau » sous ses airs de conte fantastique alléchant, nous propose un mélange de la « Belle et la Bête », de « E.T. », tout cela à la sauce « Amélie Poulain »… Pourquoi pas après tout ? D’autant plus que l’histoire est tentante, et que l’entrée en matière dès les premières images magnifiques et très étonnantes, est franchement très prometteuse… Tout semble bien parti avec une recherche esthétique néo rétro aux accents très fifties, dont les éclairages et les décors sont parfaitement au diapason… On attend donc la suite de pied ferme, et on attend encore ! Car hélas, même si l’intrigue est bien là, même si l’ambiance est au rendez-vous, on espère un peu plus de punch, qui aurait pu casser cet aspect un peu niais et gentillet que trimbale chaque personnage, alors que la bande son fait tout pour aller dans ce sens très sirupeux, elle aussi. Alors oui la poésie est toujours à fleur de peau, mais elle semble tellement édulcorée, fade et gratuite que l’ensemble manque franchement d’une vraie personnalité, ce que le dernier « Crimson Peak » du même cinéaste, possédait et revendiquait justement à fond ! L’actrice Sally Hawkins est toujours sur le même registre et le duo qu’elle forme soit avec son voisin ou soit avec sa collègue, est bien sympathique mais n’a rien de réellement décapant ou de transcendant pour nous émerveiller… Le méchant sous les traits de Michael Shannon fait de l’effet au début, puis devient une caricature de lui-même, tout comme les rôles secondaires, qu’ils soient espions ou pas d’ailleurs… Tout cela respire plus le conte pour enfant, par la façon simplifiée et assez mièvre de traiter les rapports humains, alors que le côté psychologique reste absent, chaque personnage étant beaucoup trop lisse et plat, trop dans l’apparence, figé comme une image d’Épinal. Peut-être une intention délibérée de Guillermo del Toro, mais qui finit dans ce cas par s’épuiser elle-même à force de s’éterniser ! Et même cette créature mi homme mi poisson, pourtant intéressante par son aspect et son regard, manque de réelle présence pour véritablement nous émouvoir… C’est d’autant plus dommage, car avec cet univers épatant si réussi et si flatteur à l’œil, il ne manquait pas grand chose pour faire de cette fable fantastique un vrai sujet digne d’intérêt et de plaisir, afin de s’y plonger complètement en rejoignant ainsi véritablement notre héroïne et son prince charmant comme on l’espérait !

 

DÉTAILS 2 semaines Il ya eklendi
La Forme de l’eau

Modeste employée d’un laboratoire gouvernemental ultra-secret, Elisa mène une existence morne et solitaire, d’autant plus isolée qu’elle est muette. Sa vie bascule à jamais lorsqu’elle et sa collègue Zelda découvrent une expérience encore plus secrète que les autres… « La Forme de l’eau » sous ses airs de conte fantastique alléchant, nous propose un mélange de la […]

Genre(s): Aventure, Drame, Fantastique, Romance, Thriller

Commentaires